Accueil > À noter

Propriétés optiques de nanorubans et de boites quantiques de graphène (Shen ZHAO)

par com.lac - publié le


Soutenance de thèse au LAC le jeudi 27 septembre à 10h30.

Agenda

séminaire

  • Jeudi 27 septembre 10:30-13:00 - Shen ZHAO - LAC

    Propriétés optiques de nanorubans et de boites quantiques de graphène

    Résumé : Ce manuscrit présente une étude expérimentale sur les propriétés optiques des nanorubans de graphène (acronyme anglais : GNRs) et des boites quantiques de graphène (acronyme anglais : GQDs) synthétisés par la chimie ascendante. Pour la partie sur les GNRs, les spectres d’absorption et de photoluminescence ainsi que les mesures de la durée de vie sur la dispersion impliquent la formation d’états excimères résultant de l’agrégation des GNRs. Au moyen de la microscopie confocale et de la microscopie à force atomique, nous observons l’émission de petits agrégats de GNRs confirmant leur capacité à émettre de la lumière à l’état solide. D’autre part, les caractérisations optiques des GNRs synthétisés sur une surface d’or présentent des caractéristiques de Raman remarquables, impliquant les propriétés vibrationnelles spécifiques des GNRs par rapport au graphène et aux nanotubes de carbone. La PL observée est spectralement large avec une énergie plus élevée que celle de la bande interdite des GNRs. Cela pourrait être lié aux défauts créés lors de la préparation de l’échantillon. Pour la partie sur les GQDs, les résultats de spectroscopie optique indiquent que les GQDs sont individualisées en dispersion plutôt que sous la forme d’agrégats. Ensuite, grâce à la microphotoluminescence, nous abordons directement les propriétés intrinsèques des GQDs uniques. Des mesures de corrélation de photons de second ordre révèlent que les GQDs présentent une émission de photons uniques avec une grande pureté. De plus, l’émission de GQD présente une bonne photo-stabilité avec une brillance élevée. Comme premier exemple de l’accordabilité optique des GQDs via le contrôle de la structure, nous observons que l’émission de GQDs fonctionalisés avec des atomes de chlore est décalée de près de 100 nm tout en maintenant une émission de photons uniques.

    Lieu : Salle Balmer


Ajouter un événement iCal