Accueil > A la une

Les molécules de porphyrines s’auto-organisent autour de nanotubes de carbone

par com.lac - publié le , mis à jour le

Les molécules de porphyrines s'auto-organisent autour de nanotubes de carbone

L’équipe Nanophotonique du LAC, en collaboration avec l’équipe de S. Campidelli (LICSEN) et de C. Voisin (LPA) a récemment mis en évidence l’auto-organisation de molécules de porphyrines autour de nanotubes de carbone.


Dans cet article, les auteurs ont observé que l’interaction entre les groupements phényles des porphyrines est primordiale pour arriver à l’organisation de ces molécules autour du nanotube. Ceci a été démontré en modifiant les molécules de manière à inhiber cette interaction, ce qui conduit à l’absence d’organisation.



Figure : molécule de porphyrine.


Des expériences de spectroscopie d’excitation de la photoluminescence résolues en polarisation ont permis de montrer que les molécules alignent leur direction ‘Ox’ avec l’axe du nanotube, révélant ainsi l’existence d’une organisation à l’échelle supramoléculaire.


Enfin, un couplage électronique entre molécules, de type dipôle-dipôle, a également été mis en évidence. En utilisant la théorie de Kasha sur le couplage cohérent dans les agrégats moléculaires, les auteurs ont pu montrer que le dédoublement de Davydov observé est dû au couplage entre au minimum 8 molécules le long du nanotube.


En savoir plus : Davydov Splitting and Self-Organization in a Porphyrin Layer Noncovalently Attached to Single Wall Carbon Nanotubes, G. Delport, F. Vialla, C. Roquelet, S. Campidelli , C. Voisin , and J.-S. Lauret, Nanoletters 2017


Contact : Jean-Sébastien Lauret (Nanophotonique)