Accueil > Equipes et projets > Théorie des molécules froides : structure, dynamique, réactivité

Théorie des molécules froides : structure, dynamique, réactivité


Bienvenue sur le site de l’équipe Théomol ! Notre activité de recherche consiste en des développements théoriques, méthodologiques et numériques sur la structure et la dynamique à très basse énergie d’atomes et de petites molécules en phase gazeuse, ainsi que sur leurs interactions avec des champs électromagnétiques.




Dernières nouvelles :

  • Lucas Lassablière rejoint l’équipe pour une thèse de 3 ans.
  • Nadia Bouloufa-Maafa est nommée au grade de Chevalier dans l’ordre des Palmes Académiques par décret du 11 janvier 2017. Toutes nos félicitations :) :) :) !!!
  • XiaoDong Xing a rejoint l’équipe depuis le 2 octobre 2017 pour effectuer sa thèse. Bienvenue !
  • Laurent Wiesenfeld (IPAG Grenoble) effectue un séjour de longue durée dans l’équipe à partir de janvier 2018
  • Xie Ting (Dalian University of Technology, PRC) effectuera un séjour post-doctoral de 12 mois dans l’équipe à partir de mars 2018, financé par le DIM SIRTEQ. Bienvenue !
  • Parution du livre "Cold Chemistry : Molecular Scattering and Reactivity Near Absolute Zero". Trois membres du GDR sont impliqués dans ce nouveau livre : Olivier Dulieu en est coéditeur ; Maxence Lepers et Goulven Quéméner y ont également contribué. http://dx.doi.org/10.1039/9781782626800


L’équipe Théomol se compose de cinq membres permanents, Nadia Bouloufa, Olivier Dulieu (directeur du groupe), Goulven Quéméner, Maurice Raoult et Romain Vexiau, ainsi que de deux chercheurs émérites, Anne Crubellier et Eliane Luc, de trois étudiants en thèse, Adrien Devolder, XiaoDong Xing et Lucas Lassablière, de deux chercheurs post-doctorants, Humberto Da Silva Jr et Ting Xie, et de trois visiteurs de longue durée, Ioan Schneider, Laurent Wiesenfeld et Jean-François Wyart.


Les thématiques abordées portent sur la formation, la dynamique et le contrôle d’atomes et de molécules simples dans des gaz thermiques ou quantiques et de systèmes plus complexes comme des systèmes triatomiques ou des ions moléculaires positifs et négatifs. Ces systèmes à petit nombre de corps constituent des prototypes à la fois pour les modèles théoriques et pour les projets expérimentaux. Le but ultime de ce type de recherches est de progresser sur la voie d’un contrôle total de tels systèmes à petit nombre de corps par l’utilisation de champs électromagnétiques externes, au travers de la connaissance la plus fine possible de leur structure et de leur dynamique.


Un aspect essentiel de l’activité de l’équipe est d’aborder les problèmes à la fois du point de vue de la structure par l’intermédiaire de méthodes de chimie quantique et des méthodes asymptotiques, et du point de vue de la dynamique au moyen de plusieurs types d’approches comme les méthodes de grille de type DVR, les méthodes d’équations couplées indépendantes du temps, la théorie du défaut quantique généralisée multi-voies, les méthodes de propagation de paquets d’onde dépendantes du temps. Le développement de ces deux approches complémentaires, structure et dynamique, représente un atout essentiel de notre équipe et conduit chaque année à de nombreuses publications, de nouvelles collaborations et d’offres de thèse, post-doc et stage de Master.


Photo de l’équipe : (de gauche à droite) Nadia Bouloufa, Maurice Raoult, Olivier Dulieu, Goulven Quéméner, Maxence Lepers, Demis Borsalino, Anne Crubellier, Jean-François Wyart, Maykel L. Gonzalez-Martinez. Absents sur la photo : Humberto Jr. Da Silva, Adrien Devolder, Eliane Luc, Ioan Schneider, Romain Vexiau.